Top

Retour sur le Grand Débat National dans la circonscription !

A l’initiative du Président de la République, le Gouvernement a engagé un Grand Débat National qui s’est déroulé du 15 janvier au 15 mars. Son objectif était de permettre à chaque Français de s’exprimer sur quatre grandes thématiques : la transition écologique, la fiscalité et les dépenses publiques, la démocratie et la citoyenneté ainsi que l’organisation de l’Etat et des services publics.
Le Grand Débat national avait pour vocation de permettre aux citoyens de se faire entendre sur ces sujets, d’échanger entre eux et de soumettre leurs propositions. Afin de permettre aux habitants de la Seine-Saint-Denis de participer à ce moment national de démocratie participative, quatre grands débats ont été organisés dans chacune des villes de la troisième circonscription de Seine-Saint-Denis : le 11 février à Noisy-le-Grand, le 18 février à Neuilly-sur-Marne, le 7 mars à Gournay-sur-Marne et le 12 mars à Neuilly-Plaisance.

Les participants avaient notamment la possibilité de répondre à ces questions : Que faudrait-il faire pour rendre la fiscalité plus juste et plus efficace ? Estimez-vous avoir accès aux services publics dont vous avez besoin ? Que faudrait-il faire aujourd’hui pour renforcer l’engagement citoyen dans la société ? Que pourrait faire la France pour partager ses choix en matière d’environnement au niveau européen et international ? Et bien d’autres…
Afin de favoriser l’expression de chaque citoyen et de faire émerger des propositions constructives, le débat débutait par un temps d’échange en groupes d’une dizaine de personnes sur chacune des thématiques. Un rapporteur par groupe était désigné et était chargé d’effectuer la restitution des échanges devant l’ensemble des participants. Enfin, le débat se concluait par une prise de parole libre. Un conciliateur de justice était présent afin d’animer la discussion.

Par ailleurs, un cahier de doléances avait été mis à la disposition des citoyens à la permanence du député, et son contenu a été remis au gouvernement à l’issue du Grand Débat.

Patrice Anato tient à remercier tous les participants pour leur présence à ces débats et leurs contributions qui se sont révélées très enrichissantes.

Néanmoins, cette volonté de démocratie participative ne s’arrête pas avec le Grand Débat National : afin d’impliquer les citoyens tout au long de son mandat de député, Patrice Anato avait pris l’engagement, au cours de sa campagne, de mettre en place des Labs citoyens. 
Annoncé par le Président de la République dans une lettre adressée à tous les Français, le Grand Débat National avait vocation à permettre à toutes et à tous de débattre des questions essentielles pour les citoyens.
Au-delà de la possibilité offerte à chaque citoyen de déposer ses propres contributions en ligne, des réunions d’initiatives locales, des conférences nationales thématiques et des conférences citoyennes régionales ont été organisées dans toute la France.
Le Gouvernement s’est engagé à prendre en compte tous les avis et propositions exprimés dans le respect de la méthode et des règles du débat, selon les principes de transparence, de pluralisme et d’inclusion, de neutralité, d’égalité, de respect de la parole de chacun. Pour garantir l'indépendance du grand débat, un collège de garants a été désigné.
Au total, près de 2 millions de contributions (lien) ont été déposées en ligne, et plus de 10 000 réunions locales ont été organisées. L’ensemble des contributions ont été analysée, sous le contrôle des garants.
© Copyright 2019 - EGA-Services - Tous droits réservés
phone-squarequote-leftapartmentstore linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram