Nous avons adopté en première lecture, le 28 novembre, le projet de loi de ratification des ordonnances du renforcement du dialogue social à une large majorité (463 pour, 74 contre, 20 abstentions).

Notre Assemblée exprime ainsi son souhait de voir poursuivre la transformation profonde du pays portée par La République en Marche et le Gouvernement.

Par cette réforme, nous souhaitons offrir de nouvelles protections aux salariés, notamment par le biais de la création d’un droit individuel au télétravail ou par l’augmentation des indemnités légales de licenciement. Ces ordonnances ont également pour objectif d’accroître le dialogue social au sein des entreprises. Elles permettent également à nos entreprises, qui sont majoritairement des TPE et des PME, de pouvoir s’adapter aux mutations de notre monde d’aujourd’hui.

Le Sénat se penchera, au mois de janvier, sur le projet de loi de ratification des ordonnances.

Photo AFP.
 

Partage