Vendredi 23 mars, notre pays replongeait dans l’horreur et la souffrance. Quatre Enfants de France se sont vus arrachés leur vie par le fanatisme et l’ignominie. Notre devoir est de ne pas les oublier mais aussi de rester unis face à l’adversité. Je tiens à apporter mon soutien aux familles des victimes qui traversent le pire, l’impensable, l’inimaginable. La France est à leur côté, elle les prend dans ses bras.

La France, le 28 mars, a rendu un vibrant hommage à l’une des victimes de cet effroi. Le Colonel Arnaud Beltrame a fait le geste le plus puissant alors que l’assaillant faisait preuve de la plus grande des faiblesses. Il a sauvé une vie. Il s’est donné, son corps perdant, pour la République. Il s’est sacrifié. L’altruisme et le courage résonnaient dans le corps et les actes du Colonel Arnaud Beltrame. Héros de la Nation, il impose un respect infini et nous foudroie d’humilité. Nous sommes fiers de lui. La France toute entière salue sa mémoire.

 

Partage